"J’aime la vie. Je n’aime même que la vie...
Puis j’ai commencé à écrire et tout de suite j’ai écrit pour la vie, j’ai écrit la vie, j’ai voulu saouler tout le monde de vie.
J’aurais voulu pouvoir faire bouillonner la vie comme un torrent et la faire se ruer sur tous ces hommes secs et désespérés,
les frapper avec des vagues de vie froides et vertes,
leur faire monter le sang à fleur de peau,
les assommer de fraîcheur, de santé et de joie,
les déraciner de l’assise de leurs pieds à souliers et les emporter dans le torrent.
Celui qui est emporté dans les ruissellements éperdus de la vie ne peut plus comprendre la guerre, ni l’injustice sociale."
J.Giono

Édito

  • Ecrire sans douter

    31 juillet 2017, par Fleur de carotte

    Dans le site d’une animatrice d’atelier d’écriture "mots maquis", je lis :
    "Je suis écrivain" parce qu’il faut bien dire quelque chose, "je suis écrivain" donc, depuis que j’ai réalisé que "j’écris" (beaucoup plus juste) laisse penser que je ne suis pas engagée totalement dans l’entreprise, alors oui, si on veut, "je suis écrivain", pourquoi pas, mais je ne suis pas écrivain quand j’écris, quand j’écris je me fonds dans le paysage, quand j’écris j’écris et je ne suis pas plus écrivain que boulangère, quand (...)

Derniers articles

  • Ancré debout

    11 février, par Fleur de carotte

    Je me tenais debout. Ancré sur cette terre qui n’était pas ma terre d’origine. Cette terre que j’avais choisi, avec qui j’avais signé une alliance.
    Ils ont tous cru que j’allais tomber. Ils ont dit « Il ne tiendra pas l’hiver ! », j’ai tenu, j’ai même aimé. Je prends le blanc et le gris, les bleutés de cette saison comme un hymne. Je marche lentement sur les plateaux, le visage cinglé par le vent, le soleil aveuglant, faisant rebond sur la neige, cristaux imbriqués milles par milles. J’aime le feu qui (...)

  • Hé !

    20 novembre 2017, par Fleur de carotte

    Hé la vie !
    Hé, oui toi la vie ! Ça grouille ? Ça remue ?
    La garce ! Elle se donne sans retenue, elle me hume, elle me transporte, elle me charrie. Faut dire, je la laisse faire, la laisse couler dans mes veines, la vie ! Elle se promène dans les matins blêmes , s’écoule comme une reine et se jette dans les bras d’inconnus, la garce !

  • Le vieux pull

    20 novembre 2017, par Fleur de carotte

    Ce vieux pull
    je l’aimais tant
    une photo de moi
    il y a dix ans
    je porte ce pull
    rouge
    il était magnifique
    il m’allait comme un gant
    Aujourd’hui
    il est tout distendu
    les manches élimées
    deux trois tâches que j’ai frotté frotté
    Je ne le mets que le dimanche
    ou les jours de pluie
    les journées en traînée nostalgie
    Je lorgne sur un joli pull tout neuf
    dans une vitrine
    j’hésite
    peur qu’il me gratte
    qu’il me serre trop fort
    peur qu’il ne rétrécisse
    à la machine
    Il remplacerait le vieux pull de l’armoire (...)

  • Hop hop hop

    16 novembre 2017, par Fleur de carotte

    nos choix
    on en a fait
    on a signé des promesses
    ou pas
    ils sont là
    un peu bancals penchés
    juste un doigt pousser
    prêts à tomber
    suffirait d’un ange qui passe
    d’un vent plus violent
    on casserait tout, on balaierait tout
    hop hop hop
    d’un seul geste et on regarderait toutes ces années se débattre dans une poubelle en plastique verte avec pédale
    Mais la pédale elle coince
    elle coince si bien que le pied est en suspens
    en déséquilibre le corps tordu dans la cuisine
    ridicule
    alors que
    pour tenir debout
    il (...)

  • Atelier d’écriture au Puy en Velay

    3 novembre 2017, par Fleur de carotte

    Le prochain aura lieu le samedi 2 décembre à la bibliothèque du Puy en Velay de 14h à 16h30.
    Un atelier d’écriture se veut un endroit convivial, sans jugement. Un moment de partage autour de l’écriture et autour de nos lectures.
    L’animateur est là pour proposer des pistes, creuser un univers, être attentif à chacun.
    Nous sommes loin du scolaire. Les fautes de grammaire et d’orthographe ne comptent pas, ce n’est pas de la dissertation ni de la rédaction, ce n’est pas de l’art thérapeutique c’est (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 955