Accueil > Ecritures > Poemes goutte a goutte > Mon hiver, ou l’histoire d’un poème qui s’échappe

Mon hiver, ou l’histoire d’un poème qui s’échappe

mardi 20 septembre 2016, par Fleur de carotte

Hiver 2008
Ma rue verglacée dans mon petit village d’Allègre en Haute Loire. Je colle mon nez à la vitre, je vois les stalactites sur le toit de la maison d’en face.
Ma vie n’a pas encore basculée, je suis dans mon petit train train de mère de famille, nombreuse, certes, mais je suis dans le quotidien de leur besoin.
Tout de même j’écris.
Parce qu’écrire, c’est mon second souffle depuis que les mots sont venus à moi pour m’aider à appréhender le monde qui m’entoure et à exprimer ce qui habite l’intérieur.

Hiver 2015
Voilà six ans que ce petit poème d’hiver se balade sur le net, tranquille, avec sa vie bien à lui. Écrit plutôt dans la dynamique d’une "école à la maison" sur le site (disparu) d’école en pyjama.

Il y a quelques semaines alors que je battais le pavé pour Charlie, une de mes connaissance m’interpelle : écris-tu des poèmes ? Parce que dans mon école, les enfants récitent une poésie signé de ton nom.
Il était déjà, ailleurs, sur Paris, dans des écoles loin d’ici.
Et voilà que "Mon Hiver" est arrivé dans les école du Puy. Voilà aussi qu’à Siaugues-Ste-Marie, des enfants finissent mes vers en prononçant mon nom comme je le faisais avec "Maurice Carème".
Je suis à la porte, pas loin, ils ne le savent pas, j’attends et je souris de ce petit poème tout riquiqui.

A chaque fois que je raconte l’histoire de mon hiver on me regarde de travers. Elle se vante ?
Ben non.
Je suis carrément épatée de ce chemin de rien du tout, de ce tout petit poème, et c’est un peu comme un petit conte de Noël.

Mon hiver

Mon hiver est parfumé
De cendres, de feux de cheminées.
D’encens et de lavande,
pour tous mes enrhumés…

Mon hiver est beau
De blanc et de glace
De givre sur les arbres,
De palais transparents.

Mon hiver je l’entends
Grincer dans les branches,
Craquer sous mes pas
Souffler dans les ruelles…

Je colle mon nez à la vitre
Mon hiver est buée
A nouveau il m’invite,
à me recroqueviller.

Veronik Leray

2 Messages

  • Mon hiver, ou l’histoire d’un poème qui s’échappe Le 27 février 2015 à 18:08, par françoise

    et moi fière de connaitre une poète dont le nom et son oeuvre figurent au côté de ceux de Maurice Carême et Victor Hugo !!!!
    a tantot

    Françoise

  • Mon hiver, ou l’histoire d’un poème qui s’échappe Le 1er mars 2015 à 13:26, par Fleur de carotte

    On est des gens tous pareil.
    La chance qu’on a lorsque l’on écrit est de pouvoir sortir les mots, les maux, l’émotion.
    Apres....pffff, misérables et beaux tout à la fois.
    Hugo, Carême, Françoise, les autres, moi....
    Et puis il y en a qui mettent tellement de magie ailleurs, dans les petites choses de la vie...